Fête de la lecture Boé 2019

Bonjour tout le monde,

La fête de la lecture de Boé est derrière moi. Deux jours où je suis passé par tout un panel d'émotions.

Déjà, je voudrais remercier toute l'équipe de la fête de la lecture. Les artistes connus ou comme moi, beaucoup moins, sommes traités comme des rois. Toujours un petit mot gentil quand le stress monte, quand le desepoir arrive... Des petites attentions comme des bouteilles d'eau fraîche pour qu'on soit bien hydraté. Vraiment une équipe au top. J'ai hâte de vous retrouver lors d'une prochaine édition.

Un salon jeunesse rempli de cht'it n'enfants qui courrent partout, et surtout vers les illustrateurs. Cette étrange sensation par moment d'être de la même famille que la plante verte à ma gauche. Mais voir les sourrirs des enfants partant avec leurs précieuses dédicaces sur leur BD, c'est vraiment attendrissant.

Ce premier salon litteraire, à 10 minutes de chez moi, fut une très bonne expérience. C'est étrange de voir défiler ses amis, ses collèges, sa maman, ses partenaires de sport pendant 2 jours. Merci à tous pour votre soutien depuis le début de cette aventure.

Et puis, c'est aussi l'occasion de faire de belles rencontres :

Si je vous dis : BBBWWWAAAHHHHH ... Et oui, recontrer Romain Pujol, le dessinateur des Lapins Crétins fut un plaisir. Que de fou rire sur ces jeux. Avoir pu profiter d'un moment calme pour discuter en tête à tête quelques minutes fut très agréable.

Que dire du responsable de : dans ma librairie à Agen qui m'a gentillement demandé si mon T-shirt Légion VII avec l'illustration de Sulfure (mais si, regardez quelques messages plus bas, en septembre, le sorcier maîtrisant la magie du feu) était un groupe de métal. J'ai pu lui présenter mon travail grâce à ce festival.

J'ai aussi fait ma première radio, merci à Radio Bulle. 5 miniutes de stress et de panique où mon interlocuteur m'a carrément sauvé la mise, vu qu'après sa première question, les seuls sons sortant de ma bouche ressemblaient à peut prêt à : "buu ... aaahhh ... mmiiii" ... Je suis sûre que mes filles de 13 mois auraient eu plus de vocabulaire.

Et puis, j'ai été récompensé par les mots qui m'ont touché d'un grand gaillard barbu qui voulait me trouver car il était sûre vu mon style sur le livret distribué dans les écoles, que mon roman lui plairait. Un échange qui m'a fait chaud au coeur. J'espère qu'on se croisera bientôt.

Je suis persuadé que les conseils de ma voisine : Francette Ollier-Blanc me serviront à l'avenir. Des petits trucs que je vais essayer de mettre en pratique.

Et voilà mes 2 coups de cœur :

Interstices Éditions

Lors du repas du samdi midi, notre voisin de table a reconnu mon compagnon de salon sur le fameux livret de présentation de la fête de la lecture.

C'est comme cela que Dollfus, l'auteur de la BD "Pauvre Humanité... Le Chemin des Dames" a engagé la discussion avec nous. Ce premier contact à donné lieu a de nombreux autres échanges toujours aussi sympathique. J'ai même découvert que mon filleul avait parlé de ma présence à Boé à une des fondatrices de cette jeune maison d'édition qui est sa documentaliste.

Nous avons régulièrement pris de nouvelles les uns des autres, c'est aussi ça la solidarité entre exposant sur un salon et c'est vraiment sympa.

J'ai fini par craqué pour leur BD et merci à Dollfus pour la dédicace. Une BD dans laquelle l'auteur retranscrit les notes de son grand père prise pendant la guerre. Un travail de dessin artisanal et volontairement en noir et blanc. Une BD qui retrace l'histoire.

Une équipe vraiment agréable à qui je souhaite beaucoup de réussite Interstices Editions Facebook . Au plaisir de se recroiser sur un évènement. Pour en savoir plus, vous pouvez écouter un podcast de radio bulle ici : Interstices Editions

Thomas Touzel, mon voisin de table pendant deux jours.Nos univers sont différents, j'écris du médiéval fantastique et lui de l'anticipation, mais nous avons eu du temps pour faire connaissance, et ce fut une rencontre très agréable. J'ai passé de bons moments et il m'aura appris pas mal de choses.

Avoir écris son premier roman à 12 ans, c'est juste incroyable. A 24 ans, il est déjà l'auteur d'une trilogie et du premier tome de sa seconde. Si vous aimez l'anticipation, la science fiction, n'hésitez pas à aller faire un tour sur ces supports, je vous joins son facebook et son site internet plus bas.

Une petite présentation de son univers :"ODA : un roman de science-fiction mais pas que ......

ODA c'est aussi une formidable histoire d'aventure entre un frère et sa sœur jumelle dans un univers fascinant et mystérieux où, l'amitié et l'amour, amèneront de la sérénité dans un monde dévasté par la guerre et la haine.

Deux héros, Arkentos et Kora, séparés très jeunes qui n'auront de cesse tout au long de leur histoire de se rechercher, de se retrouver, avant d'être à nouveau séparés à cause d'événements dramatiques qui marqueront leurs existences respectives.De rebondissements en rebondissements, vous pourrez parcourir en parallèle, l'histoire de nos deux héros semée d'embûches, de drames, de trahisons, de passion amoureuse et de déchirements."

Thomas Touzel

Voilà aussi une des raisons pour lesquelles j'apprécie autant l'écriture. Ces moments de partage avec des inconnus, des lecteurs, d'autres créatifs et tant de personnes. Donc, je reprends une dose dans un mois, au salon du livre de Buzet sur Baïse. Je vous donnerais plus d'infos la semaine prochaine à ce propos. Car, cette semaine sera consacré à mon retour sur la fête de la lecture de Boé.

Et pour finir, une petite surprise :